Vanessa Jacquemin, la musique dans le sang

Vanessa Jacquemin, la musique dans le sang

Vanessa Jacquemin

Vanessa Jacquemin

La 7e édition du Festival de jazz se tient à Port-au-Prince du 19 au 26 janvier 2013 au Parc historique de la Canne à sucre. À l’ouverture de ce Festival, Vanessa Jacquemin, chanteuse de grand talent, a l’occasion de partager avec le public haïtien ses chansons puisées dans le folklore.

 Elle interprète également des chansons fortement influencées par la musique brésilienne, américaine, européenne et par le jazz traditionnel. C’est une haïtiano-américaine qui choisit de rentrer au pays pour y vivre, et de valoriser sa culture afin de la faire connaître à d’autres.

Avec une voix mature et succulente, Vanessa a déjà eu des performances mémorables sur la scène en Haïti. La chanteuse, accompagnée d’un guitariste, d’un bassiste et d’un batteur, donne rendez-vous également à la Fokal pour un moment exquis.

Vanessa est née et a grandi à New- York. Cependant, depuis l’âge de trois mois, elle visitait Haïti régulièrement. Très jeune, elle aimait chanter et voulait devenir chanteuse professionnelle. Tel n’était pourtant pas, l’avis de ses parents qui, toutefois, lui permettaient d’apprendre le piano classique au Brooklyn Conservatory of Music et la théorie musicale à la Juilliard School.

« J’ai commencé à pratiquer sérieusement la musique à Paris où j’ai passé 8 ans. C’est là que j’ai épousé le guitariste Alex Jacquemin. Cependant, mon premier amour est la musique brésilienne », a révélé la chanteuse qui a vécu aussi au Brésil.

Le concept créole jazz n’est pas vide de sens. « C’est une fusion du jazz classique teinté d’une touche caribéenne », a commenté Vanessa précisant que les instruments traditionnels ont imprimé une forte couleur locale à ce style dit « créole jazz ».

Vanessa Jacquemin écoute tous les styles de musique interprétés en Haïti, notamment le Compas direct, le Vaudou et les chansons folkloriques. Une flopée de grandes chanteuses haïtiennes, parmi elles, Toto Bissainthe et Emeline Michel, a gagné son admiration.

Claude Carré, Réginald Policard, les frères Courtois, les frères Widmaier, Ralph Millet et Kephny Eliacin, pour ne citer que ceux-là, sont d’excellents musiciens, a-t-elle estimé.

Vanessa s’est produite dans de nombreux clubs de New York: Café Wha?, SOB, Le Village Undergound et de Paris: le Sunset, le Triton. Elle a tourné dans toute l’Europe: Festival Solidays, NiceJazz Festival, Bataclan, Les Vieilles Charrues, Festival de Jazz d’Istanbul, Jazz Café à Londres.

Hudler joseph

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Culture 0 Comments

Formation en production d’œuvre artisanale

Cérémonie de graduation mardi de plus d’une vingtaine de jeunes mamans adolescentes ayant suivi pendant 7 mois une séance de formation en production d’œuvre artisanale. Cet événement s’était déroulé en

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

La «reine de la soul» Aretha Franklin rend l’âme

Difficile de croire qu’Aretha Franklin a poussé son dernier souffle. Que l’âme de la « reine de la soul » a quitté son corps. Qu’elle s’est éteinte chez elle jeudi, près de

A la une 0 Comments

Le rappeur martiniquais Kalash décroche un disque d’or avec l’album « Tombolo »

Sorti fin avril 2022, l’album de Kalash est déjà certifié disque d’or. Son sixième opus a été vendu à plus de 50 000 ventes. Après un disque d’or pour l’album

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply