Vaccin contre le VIH : recherche volontaires pour un essai clinique

Vaccin contre le VIH : recherche volontaires pour un essai clinique

Le docteur Erwann Loret, co-inventeur du vaccin thérapeutique contre le VIH. (MAXPPP

Le docteur Erwann Loret, co-inventeur du vaccin thérapeutique contre le VIH. (MAXPPP

Dans quelques semaines va débuter un essai d’un vaccin thérapeutique contre le Sida à Marseille, au Centre d’investigation clinique de l’hôpital de la Conception.48 volontaires séropositifs et traités par trithérapies seront recrutés prochainement par le Dr Isabelle Ravaux, du service des maladies infectieuses de l’hôpital de la Conception à Marseille, pour participer à un essai d’un vaccin curatif contre le VIH, le virus responsable du Sida.

Eliminer les gardes du corps du virus

PROTEINE TAT. Ce vaccin, mis au point par l’équipe du Dr Erwann Loret, de l’institut de biologie structurale de la Timone, ne vise pas directement le virus VIH mais une protéine appelée Tat qui est secrétée par les cellules infectées et qui agit comme une toxine sur les cellules immunitaires. « Cette protéine sert de garde du corps pour le VIH en formant un écran de protection pour les cellules infectées ce qui empêche leur destruction par le système immunitaire » explique le médecin.

 

L’objectif du vaccin est de faire produire par le système immunitaire des anticorps qui neutralisent la protéine Tat et de permettre ainsi l’élimination des cellules infectées par le VIH. Des essais menés in-vitro et in-vivo sur le macaque ont montré que cette piste était prometteuse. « Nous espérons que ce vaccin, si son efficacité se confirme, permettra de ne plus prendre de trithérapies. Ce qui serait déjà un énorme progrès » précise Erwann Loret.

 

Recherche de volontaires

 

DOSE OPTIMALE. Les essais cliniques qui se dérouleront au Centre d’Investigation Clinique (CIC) de l’Hôpital de la Conception doivent débuter au mois de février sous la direction du Dr Isabelle Ravaux, chargée notamment de recruter les 48 premiers patients. Les volontaires qui répondent aux critères d’inclusion (1) peuvent contacter le service des maladies infectieuses au 04 91 38 35 28.

 

Pour cette première étape, qui va permettre de déterminer la dose optimale de vaccin à injecter, les personnes retenues recevront trois injections sous-cutanées à un mois d’intervalle. Elles devront alors stopper leur traitement pendant deux mois afin de juger de l’efficacité du vaccin. Les essais se dérouleront en double aveugle : ni le volontaire ni le médecin qui injectera le vaccin ne sauront si la seringue contient le vaccin ou le placébo.

 

En cas de succès, une deuxième étape sera conduite sur un groupe plus étendu de 80 patients. Elle permettra cette fois de prouver l’efficacité du vaccin. « Il y a encore de nombreuses années de recherches et d’essais avant de pouvoir affirmer qu’on dispose d’un traitement. Il convient de ne pas donner de faux espoirs aux malades » tempère le Dr Erwann Loret.

 

sciencesetavenir.nouvelobs.com

 

 

 

 

 

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Sciences et technique 0 Comments

En bref : Curiosity découvre un objet brillant… et martien

  Quelque chose brille dans un petit trou creusé par la pelle de Curiosity. Est-ce encore un déchet en plastique détaché du rovermartien, comme celui découvert début octobre ? Non, affirme l’équipe de

Sciences et technique 0 Comments

La mission spatiale qui a révolutionné notre image du Soleil

Si, pour parodier Paul Eluard, le Soleil est bleu comme une orange, c’est à lui qu’on le doit. Il y a exactement vingt ans, le 2 décembre 1995, une fusée

Sciences et technique 0 Comments

Voilà pourquoi la vie sur Mars serait plus dure que vous ne le pensez

À l’heure où la tendance est à l’exploration spatiale, nombreux sont les projets qui envisagent des vols habités vers Mars. Mais comment serait la vie là-bas ? Prenez garde, la

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply