Trouver les accords d’une mélodie

Trouver les accords d’une mélodie

Dans le cadre de la formation donnée régulièrement aux musiciens, « Kay Mizik la » profite dela période du carnaval pour améliorer le niveau des pianistes haïtiens. Le professeur WelmyrJean Pierre assure les cours pendant deux jours.

Une douzaine de pianistes débutants ont suivi des séances de formation en musique dans le cadre d’un atelier de piano tenu sous la direction du professeur Welmyr Jean Pierre les 4 et 5 février de l’année en cours au local de « Kay Mizik la » à Lalue.

Cet atelier s’est déroulé autour de deux questions fondamentales : Harmonisation et Comment trouver les accords d’une mélodie. Pour faciliter une meilleure assimilation des participants du savoir transmis, Welmyr Jean Pierre, l’animateur de l’atelier, dit utiliser la méthode des intervalles.

Le constat est patent dans le milieu musical haïtien. Très peu de jeunes musiciens bénéficient d’une formation de base. Ceux-là qui n’ont pas eu ce privilège ont logiquement accumulé de graves lacunes. Ils jouent avec une vague idée de tempo et distinguent difficilement une mélodie de son accompagnement. Le recours à la formation peut aider à combler ces lacunes. « Deux jours n’ont pas suffi pour atteindre le niveau souhaité. Cependant avec des principes de base, les participants pourront mieux harmoniser », espère l’animateur précisant que « de nos jours, grâce à la technologie, la plupart des arrangements et orchestrations se font à partir du piano. L’harmonisation est étroitement liée aux arrangements et orchestrations. Par contre, il est important d’en avoir une bonne notion de base ».

Quand le musicien est soumis à un enseignement valable, il joue avec une rigueur et une discipline qui font la différence. Les concepts sont bien maitrisés. Il sait ce que sont la mélodie et l’harmonisation. « La mélodie est constituée de notes essentielles qui forment la structure de base d’une pièce musicale. L’harmonisation serait de trouver un arrangement de différentes notes qui peuvent accompagner ou soutenir la mélodie d’une manière agréable à l’oreille », a expliqué M. Jean-Pierre qui a rappelé qu’ « après cette formation un participant doit pouvoir utiliser les intervalles et le cercle des quintes pour une meilleure harmonisation».

Welmyr Jean-Pierre conseille aux enfants d’avoir une idée du solfège qui est un atout important au moment de vouloir se perfectionner dans la connaissance du piano. La maîtrise du solfège est toujours recommandée pour ses effets bénéfiques. « Lorsque les enfants commencent à jouer du piano, ils doivent apprendre le solfège (lecture et écriture musicale). Cela implique de savoir pendant combien de temps ils doivent tenir chaque note, combien de temps il y a dans chaque mesure, avec quelle intensité doit être jouée la note, etc. Tous ces éléments, tous ces exercices des yeux, de la main et de l’esprit renforcent, améliorent le rendement scolaire d’un enfant, surtout en mathématiques, en science et en lecture », dit-on.

Welmyr Jean-Pierre, ingénieur civil de profession, est originaire du Cap-Haïtien. Il a débuté ses études de piano classique dès l’âge de 5 ans et demi avec sa sœur ainée, Dr. Elkine Jean-Pierre, puis avec le professeur Solon C. Verettes. En dehors du style classique, il est un passionné de gospel et de jazz. Il a travaillé et a tourné régulièrement avec des artistes de renom comme The Brooklyn Tabernacle Choir, Mozayik, Beethova Obas, Emeline Michel, NY All Stars pour ne citer que ceux-là. Son deuxième instrument est la clarinette. « J’enseigne la musique il y a plus d’une vingtaine d’années. J’ai été professeur de piano et de clarinette à l’UNAH ainsi qu’à plusieurs écoles de musique aux USA », a rappelé Welmyr qui travaille actuellement en Haïti.

Le Matin

Les bienfaits d’apprendre à jouer du piano

 

 1) Jouer du piano stimule les facultés intellectuelles. En plus d’être amusant, jouer du piano est un très bon « exercice pour le cerveau ». Faire du piano pendant une vingtaine de minutes par jour peut tous nous aider à maintenir une bonne forme intellectuelle.

L’étude du piano peut par ailleurs aider les individus plus âgés à demeurer mentalement actifs et les protéger de certaines maladies neurodégénératives, par exemple la maladie d’Alzheimer. Il a aussi été montré qu’apprendre à jouer du piano favorise la réadaptation physique de personnes de tous âges.

Un autre fait intéressant : une étude réalisée en Allemagne a montré que le cerveau des musiciens professionnels est plus développé que celui des personnes qui ne jouent d’aucun instrument; celui des musiciens amateurs, logiquement, se situe à mi-chemin.

2) Jouer du piano favorise le développement psychomoteur. Celui qui apprend le piano entraîne son corps (agilité et indépendance des mains, des doigts, etc.) par la pratique de son instrument; jouer du piano favorise de fines habiletés motrices chez l’homme.

 

 3) Apprendre le piano favorise la croissance, le développement personnel. L’apprentissage d’un instrument comme le piano ainsi que sa maîtrise amènent les gens à développer satisfaction autant que fierté; bien évidemment, cela favorise l’estime de soi et la confiance en soi chez eux.

 

4) Jouer du piano peut favoriser le développement de la créativité chez un individu. Que ce soit par des activités de composition, d’improvisation ou par simple impulsion artistique, le piano favorise et stimule le côté créatif, l’inventivité du musicien.

 

pianoconnexion.com

 

 

 

 

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2828 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Culture 0 Comments

Haiti-carnaval:Déjà la fièvre au Cap-Haïtien

Au Cap-Haïtien, où doit se dérouler le grand défilé du carnaval national les 10,11 et 12 février 2013, c’est déjà la grande mobilisation. Le long du boulevard, de la rue

A la une 0 Comments

Haïti et la France, une histoire tragique

L’expert en affaires internationales et collaborateur de L’actualité Jocelyn Coulon publie, ce 2 mars, l’essai Ma France, au sujet d’un pays qu’il a visité de nombreuses fois et qui le fascine depuis l’enfance, en

Minutes infos plus 0 Comments

Port-au-Prince : premier festival du film Francophone, du lundi 29 février au mardi 8 mars 2016

Le premier festival du film Francophone de Port-au-Prince se déroulera du lundi 29 février au mardi 8 mars 2016. Organisé à l’initiative de l’Ambassade de France et de l’IFH, ce

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply