Remaniement ministériel : « Seul Laurent Lamothe travaille »

Remaniement ministériel : « Seul Laurent Lamothe travaille »

Le président Martelly et Laurent Lamothe le 1er janvier aux GonaïvesSi le président de la République a un peu écarté l’idée d’un remaniement ministériel comme le laissent croire les rumeurs, il a cependant nommément pointé du doigt le ministère de la Communication qui, selon lui, a beaucoup de lacunes. D’ailleurs, dans des déclarations faites vendredi au palais national, Michel Martelly a estimé que seul son chef de gouvernement travaille.

La question du remaniement ministériel n’est pas totalement écartée. Même si le chef de l’Etat a indiqué que parler d’un replâtrage du gouvernement peut mettre mal à l’aise les ministres et les empêcher de travailler, il a cependant laissé planer le spectre du remaniement. « Nous sommes maintenant à l’heure d’une évaluation», a-t-il indiqué vendredi au palais national au cours d’une cérémonie de départ pour l’Equateur de 30 jeunes Haïtiens partant suivre une formation en génie.

Selon Michel Martelly, à n’importe quel moment, si le chef du gouvernement ou le président réalise que quelque chose ne marche pas dans un secteur ou dans un autre, « on peut toujours apporter des changements », a-t-il avancé, soulignant que cela ne veut pas dire qu’il y aura un remaniement ministériel. « Vous n’avez pas une idée de ce que cela fait, le bruit d’un remaniement. Il met les gens en place mal à l’aise au point qu’ils ne peuvent pas travailler… », a-t-il fait remarquer.

Le remaniement existe, a poursuivi Martelly, cela se fait dans tous les pays. De façon un peu confuse, le locataire du palais national a souligné que « s’il va y avoir un remaniement, il va y avoir un remaniement…s’il n’y en aura pas…il n’y en aura pas. Je pense que vous devez attendre… que ça soit aujourd’hui, dans trois semaines ou après le carnaval…»

 

En revanche, le président Martelly a clairement fait savoir que le ministère de la Communication ne répercute pas assez les actions du gouvernement. « … Il y a de nouveaux projets sur lesquels on travaille que la population ignore et des réussites -vielles de six mois », a-t-il critiqué.

 

Le chef de l’Etat a précisé que des évaluations auront lieu pour savoir ce qui doit être fait. Il a reconnu qu’au sein du gouvernement il y a beaucoup de lacunes à combler. « Je l’ai dit, en terme de communication, nous avons des lacunes. Est-ce que cela veut dire qu’on va changer le ministre ? S’il faut le changer, on le changera… », a-t-il confié.

 

Interrogé par les journalistes sur le travail de son chef de gouvernement, Michel Martelly a tout simplement envoyé des fleurs à Laurent Lamothe. « Le cas de Lamothe est particulier. Je pense qu’il est le seul que j’aie qui travaille. D’abord, il partage ma vision. Deuxièmement, il n’a pas d’intérêts personnels et troisièmement, il me met en confiance, je n’ai même pas besoin de le surveiller », a-t-il déclaré.

 

Michel Martelly a considéré comme un acquis important sa collaboration avec Laurent Lamothe, parce que, s’est-il désolé, « tout est un problème dans ce pays… »

Dans les couloirs du Parlement, on parle d’un remaniement ministériel avant le lundi 14 janvier, date à laquelle la Chambre des députés rentrera de vacances. La majorité présidentielle à ladite Chambre avait déjà évoqué l’idée de cette évaluation qu’a mentionnée plus haut le chef de l’Etat. Le remaniement ministériel est donc toujours à l’ordre du jour.

 

Le nouveliste

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2801 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Sandra Honoré estime essentielles les prochaines législatives

Les élections sont essentielles pour le renouvellement immédiat des représentants du peuple haïtien. C’est ce qu’a déclaré Sandra Honoré, Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti. Dans

Minutes infos plus 0 Comments

Crise : L’administration américaine doit cesser toutes pressions pour l’organisation d’élections en Haïti, exhorte le Miami Herald

Les États-Unis devraient s’opposer ouvertement et sans réserve au référendum constitutionnel (illégal) fixé au 27 juin 2021 L’administration du président américain, Joseph Robinette Biden Junior, dit Joe Biden, doit cesser

Minutes infos plus 0 Comments

Garry Conille, en route vers l’échec ou le succès

Le Premier ministre Garry Conille, officiellement investi lundi dans ses fonctions, commence à agir. Le PM a participé mercredi à un déjeuner de travail avec les représentants des pays amis

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply