Pierre Blain l’immortel

Pierre Blain l’immortel

Pierre Blain et le Jazz des Jeunes au Champ de Mars, Port-au-Prince, Haïti, le 22 décembre 2007

Pierre Blain et le Jazz des Jeunes au Champ de Mars, Port-au-Prince, Haïti, le 22 décembre 2007

Le grand orchestre Jazz des Jeunes rend hommage à son ancien chanteur Pierre Blain. Une voix unique. Un talent exceptionnel. Plusieurs icônes de la musique haïtienne participent à la fête.  

 

Dadou Pasquet, Boulo Valcourt et Lionel Benjamin se produisent en spectacle le samedi 8 décembre au Parc Historique de la Canne à Sucre pour saluer la mémoire du grand musicien haïtien Pierre Blain. L’excellent chanteur s’est éteint le 23 septembre de l’année en cours à l’âge de 81 ans.

Mika Benjamin, Jazz des Jeunes participent à ce spectacle organisé également pour une levée de fonds au profit des proches du défunt. Pierre Blain a marqué une tranche d’histoire de l’Orchestre Jazz des Jeunes qui lui rend un hommage bien mérité.

Un musicien modèle

Pierre Blain a débuté très jeune dans la musique. Dans les années 40, la flamme des préjugés contre la profession de musicien brûlait de mille feux dans les familles haïtiennes. Le musicien était qualifié de vagabond. Cependant, à l’instar des autres icônes de la musique locale : Guy Durosier, Issa El Saieh, Webert Sicot, Nemours Jean Baptiste, Ulrich Pierre-Louis pour ne citer que ceux-là, Pierre Blain a su tenir et produire une musique enrichissante dans un milieu ambiant très hostile.

Le talent de Pierre Blain n’avait pas de borne. Il s’agit d’un chanteur qui a la capacité d’interpréter tout type de musique : Salsa, Meringues lentes, Bossa nova, Compas direct et Folklore haïtien. Pierre sait innover. La meilleure qualité d’un artiste ! Avec sa voix nasillarde et mélodieuse, Pierre Blain a développé sa façon originale de saisir et transmettre ses notes musicales. Il indiquait ainsi une nouvelle ligne à la musique haïtienne.

Adulé en terre étrangère

Pierre Blain vivait, en 1948, à Cuba où il a évolué au sein de l’orchestre Chepin Choven. En 1962, Pierre émigrait en Martinique. Durant son long séjour (1962-1987) aux Antilles françaises et à Paris, Pierre Blain a travaillé dans des orchestres respectifs : Haïti Combo, Les Etoiles (Martinique) et Makumba Carnaval (Paris) ainsi que ceux de Raymond Sicot, Gais troubadours de Louis Lahens, et du Caribbean de Robert Sarkis, a rappelé le maestro Jean Jean-Pierre.

Pierre Blain a intégré les rangs du Jazz des Jeunes en 1952. Il n’avait que 20 ans. Pierre a tissé une relation d’amour et d’enfant prodigue avec cet orchestre légendaire de la musique haïtienne. Le chanteur était présent lors de la reprise des activités du Jazz des Jeunes en 2007.

L’artiste a eu une expérience heureuse avec Nemours Jean-Baptiste. Pierre Blain qui a enregistré plusieurs albums avec Le Grand Orchestre de Frantz Courtois a participé à la première édition de Haitiando au début des années 2000. Sa participation également à l’un des disques de Réginald Policard a été remarquable.

Pierre Blain ne bénéficie pas seulement des hommages posthumes. Le président René Préval a honoré l’artiste le 22 décembre 2007, lors d’un concert du Jazz des Jeunes au Champs de Mars. Pierre Blain a été fait « Grand Officier de l’ordre national Honneur et Mérite ».

Hudler Joseph

josephudler@yahoo.fr

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Culture 0 Comments

Diane Wolkstein, la conteuse newyorkaise, est décédée

La conteuse de renommée mondiale et auteur de 23 livres, Diane Wolkstein, est décédée suite à une chirurgie cardiaque d’urgence le 31 janvier lors d’un voyage à Taiwan. Un service

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Haiti-Louisiane: les Marées de la Liberté

Une exposition itinérante sur l’apport d’Haïti à l’émancipation des peuples est officiellement lancée. Articulé autour du thème « Haïti – Louisiane: Les Marées de la liberté », cet événement célèbre le 220e

Dernière Heure 0 Comments

Après la « soup joumou », la cassave candidate au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

La cassave, à travers les savoirs, savoir-faire et pratiques qui y sont liés, fait aujourd’hui l’objet d’une candidature officielle à l’inscription sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply