Michel Forst s’inquiète de la détérioration des droits de l’homme en Haïti

Michel Forst s’inquiète de la détérioration des droits de l’homme en Haïti

Michel Forst

Michel Forst

L’expert indépendant des Nations Unis, M. Michel Forst a présenté son rapport préliminaire sur la situation des droits de l’homme en Haïti, le vendredi 30 novembre 2012, lors d’une conférence de presse à la base logistique de la Minustah avant son départ.

 

L’expert indépendant des Nations Unies, M. Michel Forst a présenté son rapport préliminaire sur la situation des droits de l’homme en Haïti, le vendredi 30 novembre 2012, lors d’une conférence de presse à la base logistique de la Minustah avant son départ.

M. Forst est à sa deuxième visite au pays pour évaluer la situation des droits de l’homme dans le pays depuis sa dernière mission en février dernier.

L’expert des Nations Unies s’est dit inquiet par rapport aux innombrables irrégularités entachant le processus de nominations et révocations de certains magistrats dans l’appareil judiciaire du pays. Des postes sont octroyés à des citoyens en dehors des normes académiques et administratives à des fins partisanes et politiques, a-t-il critiqué. Il a en aussi mis en exergue des actes d’arrestations ou de détentions illégales et arbitraires par le pouvoir en place.

« Il inconcevable que dans une situation d’état de droit, ceux qui sont chargés de faire respecter les lois et de les appliquer, ne les respectent pas », déplore l’Expert des Nations Unies. Par ailleurs, il en profité pour saluer les efforts et le dynamisme de la directrice de l’Office de Protection Civile (OPC), Madame Florence Elie qui, selon lui, a beaucoup lutté contre les abus et atteintes aux droits des haïtiens.

« Pour assurer cette protection, j’ai proposé au Premier ministre Lamothe un mécanisme composé de 4 piliers, donc l’un consiste à la mise en place illico d’un bureau du haut Commissariat des droits de l’homme des Nations Unies au cœur de Port-au-Prince, parce qu’Haïti aura besoin d’une protection internationale dans la perspective du départ de la Minustah», a, pour sa part, déclaré la responsable de l’OPC.

En ce qui a trait aux droits économiques et sociaux, M. Forst a affirmé : « ce dont le pays a le plus besoin, c’est la création d’emplois en vue permettre à chacun de vivre décemment et d’avoir accès aux services de base ».

 

M. Forst affirme être insatisfait de l’évolution des violations des droits de l’homme en Haïti. Lors de son séjour dans le pays, il a expliqué, avoir visité des villes de province pour se faire une meilleure idée de l’évolution des droits humains dans le pays.

Le Matin

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Haïti en deuil après l’assassinat de son président, quatre « mercenaires » tués

Contrairement aux informations données mercredi par les autorités haïtiennes, volontairement, ou du fait de la confusion liée à la situation, Martine Moïse, née Joseph, la Première dame d’Haïti a survécu

Dernière Heure 0 Comments

Petro-Challenge versus Petwo-dwètlong

Si et seulement si, le mouvement Petro-Challenge peut contraindre nos dirigeants à revoir leur relation avec l’État….ce sera un grand pas vers le changement tant souhaité. À date, nos dirigeants

A la une 0 Comments

Privert rencontre les membres du CEP

Budget, balance sur le montant total du financement des élections, dettes envers le personnel des BED et des BEC sont parmi les points agités lors d’une rencontre du Président provisoire

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply