La récession mondiale due au Covid-19 pourrait causer des centaines de milliers de décès d’enfants en plus

La récession mondiale due au Covid-19 pourrait causer des centaines de milliers de décès d’enfants en plus

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a prévenu jeudi que la récession économique mondiale provoquée par les mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19 pourrait causer une forte augmentation des décès d’enfants, se chiffrant par centaines de milliers.

« La récession mondiale s’accélérant, il pourrait y avoir des centaines de milliers de décès d’enfants supplémentaires en 2020 », a dit le chef de l’ONU dans un message vidéo, en présentant un rapport sur les risques que fait peser la pandémie sur les enfants.

Même si les enfants ont jusqu’à présent été largement épargnés par les symptômes les plus graves de la maladie, leur vie est complètement bouleversée, qu’il s’agisse de leur éducation, de leur alimentation, de leur sécurité et de leur santé.

Ainsi, presque plus aucun élève ne va à l’école. Certains établissements scolaires proposent un enseignement à distance, mais cette solution est loin d’être la norme. Les enfants des pays où les services Internet sont lents et coûteux sont gravement désavantagés.

S’agissant de l’alimentation, le chef de l’ONU rappelle que 310 millions d’élèves – près de la moitié du total mondial – comptent sur l’école pour se nourrir chaque jour. « Même avant la pandémie, les taux mondiaux de malnutrition et de retard de croissance chez les enfants étaient inacceptables », souligne-t-il.

Priorité aux enfants les plus vulnérables

Quant à leur sécurité, les enfants confinés chez eux doivent affronter l’augmentation du stress familial. Les enfants sont à la fois des victimes et des témoins de la violence familiale.

« La fermeture des écoles nous a privés d’un important mécanisme d’alerte rapide. Il y a également un risque que les filles abandonnent l’école et que, de ce fait, les grossesses précoces se multiplient. Et nous ne pouvons fermer les yeux sur les dangers que les enfants courent en passant plus de temps en ligne. Ils se retrouvent ainsi plus vulnérables à l’exploitation sexuelle en ligne et à la manipulation psychologique », a déclaré M. Guterres.

En matière de santé, la réduction des revenus des ménages obligera les familles pauvres à réduire leurs dépenses essentielles de santé et de nourriture, ce qui touchera particulièrement les enfants, les femmes enceintes et les mères qui allaitent.

Les campagnes de vaccination contre la polio ont été suspendues et celles contre la rougeole ont cessé dans au moins 23 pays. Et comme les services de santé sont débordés, les enfants malades ont moins accès aux soins.

Dans ce contexte, le Secrétaire général de l’ONU appelle les gouvernements du monde entier à prendre des mesures pour répondre à chacune de ces menaces qui pèsent sur les enfants.

« Nous devons également donner la priorité aux plus vulnérables, à savoir les enfants vivant en situation de conflit, les enfants réfugiés et déplacés, et les enfants vivant avec un handicap », a-t-il déclaré. « Enfin, nous devons nous engager à reconstruire en mieux, en tirant parti des mesures visant à surmonter la pandémie de Covid-19 pour faire advenir une économie et une société plus durables et plus inclusives, dans la droite ligne des objectifs de développement durable ».

un.org/fr

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Les deux Michel en pleine lune de miel

En constatant que son ancien compagnon de lutte, Me Newton St Juste, a changé de camp, Me Michel André souffrait en silence. Il attendait le moment idéal pour faire, lui

Politique 0 Comments

Le gouvernement veut régulariser la circulation des motocyclistes

‘’Des instructions formelles ont été passées aux forces de l’ordre en vue d’un contrôle plus strict de la circulation des motocyclettes » C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le

Dernière Heure 0 Comments

Accablé par les enlèvements, Haïti se met à l’arrêt

Les rues de la capitale haïtienne Port-au-Prince étaient désertes lundi à la suite d’un appel à la grève générale lancé par plusieurs associations professionnelles pour dénoncer l’insécurité après l’enlèvement samedi

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply