L’IFC veut financer des entreprises privées dans le cadre du GAFSP

La Société financière internationale (IFC), qui fait partie du groupe de la Banque mondiale, a annoncé le lundi 29 octobre qu’elle sollicitait des propositions d’investissement pouvant être financées par le guichet du secteur privé du Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).

 

Ce guichet fournit aux institutions financières et aux entreprises du secteur privé un appui sous forme de financements pour leur permettre d’investir dans la mise en place ou l’élargissement d’initiatives novatrices contribuant à améliorer la sécurité alimentaire et à promouvoir une agriculture durable.

Ces financements sont destinés à fournir un soutien aux entreprises et sociétés privées des pays ayant les revenus les plus faibles afin d’accroître la productivité agricole et d’élargir l’accès des agriculteurs à des financements, des intrants et des marchés.

L’IFC a lancé son appel à propositions d’investissements à l’occasion de la conférence Africa Works organisée aux Pays-Bas. Cet appel est destiné aux institutions financières et aux entreprises du secteur privé poursuivant leurs activités dans des pays à faible revenu éligibles. La société a pour objectif d’identifier des projets financièrement viables qui appuient l’agriculture, accroissent la productivité et ouvrent l’accès aux marchés et aux financements. Elle acceptera les propositions qui lui seront soumises pendant la période de 45 jours allant du lancement de l’appel à propositions, le 29 octobre 2012, au 14 décembre 2012. Les projets sélectionnés seront traités et approuvés par l’IFC conformément à ses règles et procédures habituelles.

Le guichet du secteur privé du GAFSP accorde des financements sous forme de prêts à court et à long termes, des garanties de crédit et des prises de participation à des entreprises et à des intermédiaires financiers locaux en les faisant bénéficier de conditions concessionnelles dans le but d’apporter un soutien aux petits agriculteurs et aux PME.

Les Pays-Bas, qui ont organisé la conférence, sont le plus grand bailleur de fonds du secteur privé du GAFSP à ce jour. Le guichet du secteur privé du GAFSP est aussi soutenu par le Canada, les États-Unis, le Japon et le Royaume-Uni.

Des informations sur les conditions régissant la participation au Programme et les critères d’éligibilité sont disponibles à l’adresse : http://www.gafspfund.org.

 

À propos du Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP)

Le GAFSP est un mécanisme multilatéral conçu pour appuyer la mise en œuvre des engagements pris par la communauté internationale en soutenant des plans d’investissement dirigés par les pays dans l’agriculture et la sécurité alimentaire. Il a été constitué en avril 2010, à la suite des engagements donnés par les dirigeants du G-8 au Sommet de L’Aquila en juillet 2009 et réitérés lors du Sommet du G-20 à Pittsburgh en septembre 2009.

Le Programme a deux guichets : le guichet du secteur public, qui est administré par la Banque mondiale, et le guichet du secteur privé, qui est administré par l’IFC. Ce dernier guichet appuie les initiatives privées qui visent à accroître la productivité et la viabilité agricoles et à améliorer l’accès des agro-entreprises aux marchés et aux financements dans les pays à faible revenu.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Economie 0 Comments

Haïti-Agriculture: La France achète du riz à Haïti pour aider les producteurs qui investissent

Un million et demi d’Haïtiens sont en situation d’insécurité alimentaire sévère. Aussi le Programme alimentaire mondial distribue-t-il de la nourriture dans les écoles, les orphelinats et aux personnes victimes des

Economie 0 Comments

Haïti – Économie : Haïti doit 938 millions de dollars américains au Venezuela

Le Sénateur Jocelerme Privert, Président de la Commission sénatoriale Économie et Finances s’inquiète de la dette pétrolière d’Haïti de 938 millions de dollars, dans le cadre du programme PetroCaribe. Rappelant

Economie 0 Comments

Un Brésilien pour diriger l’Organisation Mondiale du Commerce

Le Brésilien Roberto Azevedo remplacera le Français Pascal Lamy dès septembre prochain, à la tête de l’Organisation mondiale du commerce. Il aura la difficile tâche de relancer les négociations Nord-Sud.

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply