Jusqu’à 650.000 personnes meurent chaque année de maladies respiratoires liées à la grippe saisonnière, selon l’OMS

Jusqu’à 650.000 personnes meurent chaque année de maladies respiratoires liées à la grippe saisonnière, selon l’OMS

Jusqu’à 650.000 décès chaque année sont associés à des maladies respiratoires dues à la grippe saisonnière, selon de nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies et d’autres organisations partenaires.

Cela représente une augmentation par rapport à l’estimation mondiale précédente (entre 250.000 et 500.000 décès), qui date de plus de dix ans et couvre tous les décès liés à la grippe, y compris les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

Les nouveaux chiffres (entre 290.000 à 650.000 décès) s’appuient sur des données plus récentes provenant d’un groupe de pays plus vaste et plus diversifié, y compris des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, et excluent les décès dus à des maladies non respiratoires.

« Ces chiffres soulignent le lourd fardeau de la grippe et son coût social et économique substantiel pour le monde », a déclaré le Dr Peter Salama, Directeur exécutif du Programme des urgences sanitaires de l’OMS. « Ils soulignent l’importance de la prévention de la grippe pour les épidémies saisonnières et de la préparation aux pandémies ».

Les estimations tiennent compte des conclusions d’études récentes sur la mortalité respiratoire dues à la grippe, notamment une étude menée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, publiée dans The Lancet jeudi 14 décembre.

Selon cette étude, la plupart des décès surviennent chez les personnes âgées de plus de 75 ans et dans les régions les plus pauvres du monde. L’Afrique subsaharienne représente le plus grand risque de mortalité due à la grippe dans le monde, suivie de près par la Méditerranée orientale et l’Asie du Sud-Est.

« Tous les pays, riches et pauvres, grands et petits, doivent travailler ensemble pour contrôler les flambées de grippe avant l’arrivée de la prochaine pandémie. Cela inclut le renforcement des capacités de détection et de réponse aux épidémies, et le renforcement des systèmes de santé pour améliorer la santé des personnes les plus vulnérables et les plus à risque », a déclaré le Dr Salama.

L’OMS encourage les pays à donner la priorité à la prévention de la grippe et à produire des estimations nationales pour guider les politiques de prévention. La vaccination annuelle contre la grippe est recommandée pour prévenir les maladies et les complications de l’infection grippale.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Vider les contentieux avant le second tour du présidentiel

Le Chef de l’Etat Michel Joseph Martelly rencontre le Premier Ministre Evans Paul ce lundi en vue de statuer sur le dossier des élections, informe une source digne de foi. Par

A la une 0 Comments

Steeve Khé tourne le dos à Djakout # 1

Steeve Khé décide de mettre un terme définitif à son service comme Chanteur au sein de Djakout# 1. Cette décision résulte d’un profond malaise crée au sein du groupe suite

Societe 0 Comments

Coup de filet de la PNH au Village de Dieu

La Police nationale d’Haïti (PNH), conjointement avec la MINUSTAH et le parquet de Port-au-Prince, a organisé une opération dans le village de Dieu dans la nuit du vendredi 1er au

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply