Haïti, une terre de Paradoxe

Haïti, une terre de Paradoxe

Les Haïtiens, semble t-il, choisissent de se pourvoir des dirigeants à la fois cons et inexpérimentés juste pour pérenniser le processus d' »enveloppement » de la société haïtienne. Le problème, le système crée de nombreux artifices notamment la question de décharge, la double nationalité, entre autres, pour empêcher aux gens compétents et expérimentés d’accéder au pouvoir ou de revenir au pouvoir après désistement, fin de mandat ou licenciement.

En fait, n’importe qui peut devenir n’importe quoi en Haïti si cette personne est bien « souchée ».  En créole, on dirait «  misye ou manzè gen bwa dèyè bannann li ». Autrement dit, les entraves relatives aux décharges, à la  double nationalité ne concernent que les candidats sans supports internes et/ou externes. Ainsi, en 2011, l’exécutif a été confié au duo Martelly-Lamothe, deux néophytes ne sachant rien en politique publique, et de plus, (spécialement pour Michel Martelly) étant citoyens Américains. Le sénateur François Anick Joseph de l’Artibonite était clair la dessus « Michel Martelly s’est naturalisé quelques années plus tôt comme citoyen Américain sous le nom de Michael Martelly ». Et on se rappelle, pour couper court à ces tractations que l’ambassadeur américain d’alors, Kenneth Merten, a dû intervenir en personne pour confirmer que Michel Martelly n’est pas un citoyen américain. Et on connait la suite.

Michel Martelly, un comédien (un clown) qu’on appelle à tort musicien, fut choisi par une quelconque providence pour diriger les destinées du pays de Jean-Jacques Dessalines Le Grand, mon pays. Un simple coup d’œil de ses productions artistiques suffit pour ne pas lui octroyer le certificat de bonnes vies et mœurs, requis comme pièce à l’inscription comme candidat à la présidence. Les prestations 100% KK, les pièces disponibles sur You Tube, ses presentations Live en spectacle ou durant les défilés carnavalesques en disent long. Ce monsieur a sauté toutes les limites de l’indécence… Betisologue, sottisologue, charongnologue ne suffisent pour qualifier ce génie de l’indécence, ce génie de la malpropreté.

Alors, pendant cinq (5) ans, le Ci-devant Président Konpa, Joseph Michel Martelly avait les rennes du pouvoir en Haïti. Pendant, plusieurs mois, ce novice en politique, cet  « éléphant dans un magasin de porcelaine » (pour répéter l’animal politique Lambert)  tournait en rond  car n’ayant su comment aborder les grands dossiers de l’Etat. Ces dossiers, bien souvent, furent confiés à des commissions créées sur mesure alors que le gouvernement dispose toute une kyrielle de ministres et de secrétaires d’Etat qui, normalement, auraient dû être en mesure d’adresser les problèmes d’Etat et d’y répondre comme il fallait. Michel Martelly renforce, en Haiti, la « mastodontisation » (remplissage) de l’administration publique. En plus de cela, les chèques zonbis devenaient bien vivants. Sous la houlette du duo Martelly-Lamothe dit Bandits Légaux, l’Etat est géré comme une boutique avec des petits projets tampons comme « Ti Manman Cheri », « Ti Papi Doudou » « Katye Pa m Poze »..etc…Le remplissage de l’administration publique par le pouvoir Tèt Kale n’était pas accidentel… Il avait pour objectif de combler les lacunes herculéens  disons mieux l’ignorance des questions administratives des tenants du pouvoir.

Et Laurent Lamothe…

M.Lamothe fut déconnecté du pays pendant de longues années. Sur les 1,825 jours consécutifs de résidence dans le pays exigés par la constitution du pays pour devenir Premier Ministre, M. Lamothe comptait environ une centaine. Un parlementaire disait de Laurent Lamothe “ De tous les critères exigés par la constitution pour devenir Premier ministre, ce monsieur n’a que l’âge”. Et, le sénateur  Anacacis Jean Hector a confié à la presse que les parlementaires ont été tous « arrosés » pour voter en faveur de Laurent Lamothe.

En fin de compte, le pouvoir Tèt Kale , première formule, a laissé une administration sens dessus dessous. Les maigres ressources de l’Etat ont été dilapidées. Michel Martelly qui faisait face au banqueroute en Floride cinq (5) ans plus tôt s’est refait une santé économique hors pair. Il s’est fait construire une maison estimée à plusieurs millions de dollars américains sur les  Côtes des Arcadins, et possèdent d’autres maisons ça et là à travers le pays et à l’étranger. En somme, chaque administration en créant  sa panoplie de nouveaux millionnaires  enlise le pays beaucoup plus dans l’ornière du sous développement. Personne n’est responsable. On appelle ce phénomène  le « Toutvoumsedomisme », le « Patripochisme » le « degaje pa peche », le « Volè Leta se pa Volè », le « Naje pou n Sòti » etc… En fait, tout cela exprime l’insouciance de nos dirigeants qui ont toujours cherché à mettre l’Etat à leur service au lieu de se mettre au service de l’Etat. Et, c’est dommage…

Urbain Joseph

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Iran: 24 touristes irakiens morts dans un accident de la route

Vingt-quatre touristes irakiens ont péri et 16 autres ont été blessés mardi dans un accident de la route dans le nord de l’Iran, a rapporté la télévision d’Etat iranienne.Leur bus,

Dernière Heure 0 Comments

Erika fait des morts dans la Caraïbes

La tempête tropicale Erika qui se dirige à Cuba avant d’atteindre les côtes de la Floride, se dissipe après avoir traversé les montagnes d’Haïti, dans la nuit du vendredi 28

A la une 0 Comments

Haïti-Trafic humain : l’ambassadeur des États-Unis salue des progrès dans la législation

En dépit des progrès constatés dans la lutte contre le trafic humain en Haïti, l’application de la loi-cadre y relative continue de faire défaut, selon l’ambassadeur des États-Unis, Peter Mulrean.

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply