Haïti : l’ONU préoccupée par les cas répétés des journalistes agressés dans l’exercice de leur fonction

Haïti : l’ONU préoccupée par les cas répétés des journalistes agressés dans l’exercice de leur fonction

On ne compte plus le nombre de journalistes sévèrement agressés par la police nationale d’Haïti (PNH) lors des manifestations anti-gouvernementales tenues dans le pays. On a dénombré pas moins d’une douzaine de journalistes victimes de brutalité policière depuis deux semaines. Blessures par balles, bastonnades, inhalation de gaz lacrymogène, les journalistes sont l’objet de toutes sortes de maltraitances dans l’exercice de leur fonction.

Récemment, Fegentz Canes Paul, journaliste de la Radio Capital FM, s’est fait malmener par les agents de la PNH. Criblé de 17 balles en caoutchouc, monsieur Paul se croyait prendre la place d’un membre influent de l’opposition politique. Au regard de tout le monde, il a été la cible privilégiée des sbires de Jovenel Moïse. Sur la route de Bourdon, dimanche, des policiers dispersaient avec fracas l’une des deux branches de la géante manifestation se dirigeant vers Pétion-Ville.

« L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) condamne toute attaque commise contre des journalistes et appelle les autorités ainsi que les acteurs politiques au respect de la liberté de la presse et du droit à l’information », lit-on dans un communiqué soulignant qu’ « une presse libre et indépendante, à l’abri de toute censure et de toute coercition, est indispensable à l’essor de la paix, au respect de la justice et à la promotion des droits de l’homme ».

A rappeler que sur convocation des institutions de défense des droits humains et de la société civile, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté, le dimanche 14 février à Port-au-Prince, pour dire non à la dictature imposée par l’ancien Président Jovenel Moïse s’accrochant au pouvoir au mépris de l’article 134.2 de la Constitution de 1987 amendée prévoyant la fin de son mandat le 7 février 2021. Toutes les forces vives du pays notamment le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) ont constaté la fin du mandat de Jovenel Moise soutenu hideusement par la communauté internationale.

HJ/HAIP

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2761 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

La Semaine de l’Europe se déroulera du 2 au 16 mai

Chaque année, l’Union européenne organise autour de la Fête de l’Europe du 9 mai une « Semaine de l’Europe » qui regroupe des activités pédagogiques et festives diversifiées mettant à

A la une 0 Comments

Petit-Goâve : Getheau Lindor se retire de la course à la députation

Getheau Lindor candidat à la députation de Petit-Goâve sous la bannière « Konvansyon Inite Demokratik » (KID) annonce sur les ondes de Radio Préférence FM sa décision d’abandonner officiellement la

Minutes infos plus 0 Comments

Michelle Obama, la femme la plus admirée aux États-Unis

Une ancienne première dame peut en cacher une autre : Michelle Obama a interrompu les 17 ans de règne d’Hillary Clinton en tant que femme la plus admirée par les Américains,

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply