Haïti-Justice/Martelly : Sophia Saint-Rémy Martelly et son fils Olivier bientôt au correctionnel

Haïti-Justice/Martelly : Sophia Saint-Rémy Martelly et son fils Olivier bientôt au correctionnel

Sophia Saint-Rémy Martelly, et son fils Olivier

Sophia Saint-Rémy Martelly, et son fils Olivier

L’action intentée contre l’épouse du chef de l’État, Sophia Saint-Rémy Martelly, et leur fils Olivier au tribunal correctionnel, pour « usurpation de fonction », par les citoyens Enold Florestal et Janin Leonidas, semble passer à une autre étape.

En effet, un exploit d’huissier, signifié le mardi 29 janvier 2013 à Mes. Newton Louis Saint-Juste, André Michel, Mario Joseph et Jacceus Joseph, informe les accusateurs que le cabinet Vandal assurera la défense de la famille du président Joseph Michel Martelly dans cette affaire.

 

Le mardi 22 janvier 2013, un délai de trois jours francs a été accordé à Sophia Saint-Rémy Martelly et Oliver Martelly, aux fins de comparaitre par devant le tribunal de première instance de Port-au-Prince jugeant en ses attributions correctionnelles, selon les informations recueillies auprès de Me. Saint-Juste.

 

« Les avocats Jean Vandal, Jean Ludovic Vandal et Patrick Vandal nous ont déjà demandé de leur communiquer près de 14 pièces, dans le cadre de la poursuite. Nous en avons pris acte », confie Saint-Juste à AlterPresse.

 

Ce vendredi 1er février 2013, le dossier n’a encore été distribué à aucun juge, d’après ce que rapporte à AlterPresse l’avocat de Enold Florestal et de Janin Leonidas.

 

Dans le rôle correctionnel, cette action est enregistrée au numéro 70.

 

« Nous avons une première satisfaction, du fait que les usurpateurs de fonction ont fait le retrait sur certains actes. La procédure sera longue. Mais, notre seule grande victoire sera quand les citoyens seront vraiment conscients de leurs droits. Et que l’État n’est pas une vache laitière », insinue Saint-Juste.

 

Cela n’empêche pas ceux, qui ont intenté la poursuite, d’espérer que le tribunal correctionnel déclare « constant le délit d’usurpation de fonction, reproché » à l’épouse de Michel Martelly et à leur fils Olivier.

 

Les avocats des citoyens accusateurs veulent aussi obtenir, sur demande du ministère public, la condamnation à 3 ans d’emprisonnement et au paiement de 150 millions de dollars étasuniens (US $ 1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui) de dommages intérêts.

 

Selon les précisions du document juridique, transmis aux accusés Martelly, ce « montant (…) sera versé par le requérant au trésor public contre bonne et valable quittance ».

 

 

 

Alterpresse

 

 

 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti met en garde contre un chaos généralisé

La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti (CCIH) constate avec inquiétude que notre pays continue de faire face à d’immenses difficultés économiques, financières et sociales ainsi qu’à une incertitude politique

Politique 0 Comments

Renouveler l’esprit de coopération entre Haïti et Antigua

Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a reçu, mardi 18 décembre, au Palais National, le Premier Ministre d’Antigua & Barbuda, le Dr. Winston Baldwin Spencer, en visite

Politique 0 Comments

Des proches d’Aristide manifestent contre Martelly

Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans les rues de Port-au-Prince à l’occasion du 21e anniversaire du coup d’état qui avait renversé l’ancien président Jean Bertrand Aristide en 1991.

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply