Haïti-Budget : le parti « Rasin kan pèp la » alerte sur une aggravation de la crise socio-politique

Haïti-Budget : le parti « Rasin kan pèp la » alerte sur une aggravation de la crise socio-politique

L’application du budget 2017-2018 controversé risque d’aggraver la crise socio-politique en Haïti, prévient l’économiste Camille Chalmers, porte-parole du parti politique « Rasin kan pèp la ».
Cette disposition va également créer une situation encore plus désespérante pour les couches défavorisées du pays, avertit-il, lors d’une conférence de presse, le vendredi 22 septembre 2017.
Ce budget, qui serait très éloigné des préoccupations quotidiennes de la population, devrait tenir compte des demandes, des priorités et des réflexions émanées des collectivités territoriales, souligne-t-il.
L’Exécutif a réduit la dotation budgétaire de la Grande Anse et du Sud dans le budget 2017-2018 alors que le Grand Sud avait été rudement frappé par le puissant ouragan Matthew en octobre 2016, déplore Charlmers.
Il plaide en faveur de prévisions pouvant aider les producteurs et paysans de ces départements à se reconstituer.
Par ailleurs, aucune disposition n’est prise pour récupérer les fonds dilapidés, notamment ceux du Petro Caribe, par des anciens fonctionnaires de l’État sous la présidence de l’ancien chef d’État Joseph Michel Martelly, déplore Charlmers.
Il dit ne pas prendre au sérieux les propos du président Jovenel Moïse qui continue de soutenir que le budget 2017-2018 fait peur aux corrompus.
« Le budget 2017-2018 (controversé) entre dans une logique traditionnelle de favoriser la corruption en Haïti » ainsi qu’une approche rentière, soutient l’économiste.
À travers la pratique d’invasion fiscale, l’État aurait facilité les grandes entreprises et l’oligarchie pour qu’elles ne paient pas de taxes, dénonce le parti Rasin kan pèp la.
Le budget prévoit, dit-il, une augmentation exorbitante des taxes, impôts ainsi que des prix des services fournis aux contribuables.
Il appelle à une intensification de la mobilisation contre la promulgation du budget dans le journal officiel « Le Moniteur », critiqué par divers secteurs de la vie nationale.
Il exhorte tous les secteurs à rejoindre la mobilisation en vue de contraindre Jovenel Moïse à faire marche arrière sur ce budget.
Source : Alterpresse

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2761 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Dernière Heure 0 Comments

L’Ati national, Max Beauvoir est mort

La communauté haïtienne du vaudou est en deuil. L’Ati national Max Beauvoir, 79 ans, est décédé le samedi 12 septembre, avons-nous appris auprès de sa famille. Depuis quelques mois, il

Politique 0 Comments

Des soldats péruviens interceptés par des douaniers haïtiens

    Un camion appartenant au bataillon péruvien de la Minustah transportant des tuyaux PVC en provenance de la République dominicaine a été intercepté le lundi 4 mars à la

Minutes infos plus 0 Comments

Yolette Mengual rassure sur la tenue des élections le 9 août prochain

Yolette Mengual, conseillère électorale, en tournée au Cap-Haitien s’est entretenue avec divers secteurs impliquant dans la réalisation des prochaines élections à savoir les membres des BED et des BEC ainsi

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply