Genre : Violences sexuelles en hausse dans la Grande Anse (Sud-Ouest d’Haïti)

Genre : Violences sexuelles en hausse dans la Grande Anse (Sud-Ouest d’Haïti)

Le Collectif Défenseurs Plus dénonce une multiplication d’actes de violences sexuelles, contre les femmes et les filles, notamment dans le département de la Grande-Anse (une partie du Sud-Ouest d’Haïti), à l’occasion de la journée nationale du mouvement des femmes haïtiennes, le mardi 3 avril 2018.

La Grande Anse se trouve dans une impasse, les cas de violences sexuelles (inceste, viol collectif etc.) se multiplient à la minute, signale-t-il.

Les cas de viol sur des femmes et filles, beaucoup plus vulnérables dans les villes de province, sont très flagrants.

80% des cas de violences sexuelles ont été répertoriés dans la Grande Anse, suivant un rapport de l’Initiative départementale contre la traite et le trafic des enfants (Idette), une organisation partenaire du Collectif Défenseurs Plus.

Un décompte de Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) avait aussi fait état de 782 femmes et filles victimes de viols dans l’Ouest et la Grande Anse, pour la période allant de janvier 2016 à octobre 2017.

Le Collectif Défenseurs Plus attire l’attention sur les violences, qui continuent d’être perpétrées, dit-il, à l’égard des femmes et des filles dans la société haïtienne.

Les femmes et les filles, qui ont subi des violences sexuelles, souffrent également de divers problèmes de santé. Leur capacité à participer à la vie publique s’en trouve diminuée.

Les familles et les communautés se trouvent affectées, à travers des générations, par ces violences sexuelles, qui tendent à renforcer d’autres formes de violence répandues dans la société.

Problématique structurelle et multidimensionnelle, la violence sexuelle, qui peut affecter physiquement, psychologique et socialement les personnes, constitue une entrave à la liberté individuelle, souligne le Collectif Défenseurs Plus.

L’organisation de droits humains appelle les communautés dans la Grande Anse, et les autres départements géographiquesl, à prêter main forte pour éliminer ce phénomène dans la société haïtienne.

Le Collectif Défenseurs Plus interpelle tous les secteurs « à se responsabiliser, de manière à apporter des réponses concrètes et durables aux multiples besoins des femmes ».

Il demande aux autorités d’être beaucoup plus vigilantes et d’accorder assistance psychologique et financière aux filles et femmes victimes de violence sexuelle.

Il faut agir de manière à garantir les droits des femmes et mettre à disposition des ressources humaines, capables de les aider dans leurs démarches juridiques, recommande le Collectif Défenseurs Plus.

Tout en réclamant justice pour les femmes, qui ont subi des violences sexuelles, il encourage les femmes à dénoncer les auteurs de ces actes de violence sexuelle.

Les autorités doivent, de leur côté, mettre l’action publique en branle contre les auteurs, les co-auteurs et les complices de ces actes à l’endroit des femmes et des filles.

La violence faite aux femmes constitue une violation des droits de la personne, contraire aux prescrits de la Convention interaméricaine sur la prévention, la sanction et l’élimination de la violence contre la femme, ratifiée par la république d’Haïti le 7 avril 1997, rappelle le Collectif Défenseurs Plus.

Source: alterPresse

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2801 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

Crise en Catalogne: Madrid enclenche le compte à rebours

Madrid a donné au président séparatiste catalan Carles Puigdemont jusqu’au jeudi 19 octobre pour revenir sur sa déclaration d’indépendance enclenchant un compte à rebours avant d’utiliser l’arme de la suspension

Dernière Heure 0 Comments

Trump et la colère des femmes

La colère des femmes peut-elle sauver l’Amérique ? Quel impact aura-t-elle sur l’issue des élections de mi-mandat ? J’aimerais penser que l’électrochoc causé par l’arrivée au pouvoir d’un président ouvertement anti-femmes, qui s’est

A la une 0 Comments

Corruption : Laurent Lamothe au paradis du miel Petrocaribe

Les USA sanctionnent l’ex-Premier ministre Laurent Lamothe pour « avoir détourné à des fins privées au moins 60 millions de dollars provenant des fonds Petrocaribe », a-t-on appris le vendredi

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply