Garry Conille plaide à Washington pour une adaptation de l’aide à Haïti 

Garry Conille plaide à Washington pour une adaptation de l’aide à Haïti 

Le premier ministre Garry Conille entame sa première visite officielle à Washington ce lundi 1er juillet. Dans la matinée de ce lundi, le chef du gouvernement, accompagné notamment de la ministre des Finances, Ketleen Florestal, de la ministre des Affaires étrangères Dominique Dupuy, de son directeur de cabinet Nesmy Manigat, et du gouverneur de la Banque centrale, Ronal Gabriel, s’est rendu à la Banque interaméricaine de développement où il s’est entretenu avec Ana Maria Ibañez, vice-présidente pour les secteurs et les connaissances, et la conseillère du président de la BID, Amanda Glassman. 

Le représentant d’Haïti auprès de la BID, Alfred Metellus a pris part aux discussions tandis que le président Ilan Goldfajn est intervenu par visioconférence. 

À l’issue des échanges, le PM Conille a révélé que les responsables de la BID ont accepté d’autoriser le décaissement de 40 millions de dollars pour financer des projets prioritaires pour Haïti dans le cadre de cet exercice fiscal. « Ces fonds proviennent d’une enveloppe qui existait auparavant mais ils étaient en passe d’être non-utilisés à cause des difficultés de mise en œuvre, de l’absence de projet et de vision. Ils seront dépensés dans le cadre des priorités que nous allons définir pour cette année. Nous sommes mobilisés sur la reconstruction des bâtiments de police, des hôpitaux, des écoles qui ont servi de site d’accueil. Les responsables de la BID ont adopté notre vision, et ils ont pris l’engagement de mobiliser les autres partenaires économiques et financiers sur Haïti », a fait savoir le chef de l’exécutif à l’issue de la réunion. 

« Ils sont d’accord pour revoir la portefeuille qui existait auparavant, pour l’adapter en fonction du contexte et de nos priorités. Ils avaient établi cette portefeuille sur la base d’analyses antérieures, mais aujourd’hui la situation a évolué et il faut être au diapason des 5 chantiers prioritaires du Conseil présidentiel de transition », a poursuivi le chef du gouvernement, ajoutant que la BID s’est dit prête à prendre des risques, faire des investissements en Haïti, en fonction de la vision de cette nouvelle équipe. « Nos partenaires estiment dorénavant qu’il faut travailler sur les autres chantiers en même temps que la sécurité. On a besoin de cette approche, de ce complément, pour le succès de la transition. »

Après la BID, le PM Conille et son équipe se sont rendus à la Banque mondiale. Ils y ont rencontré notamment le directeur des opérations et les membres du conseil d’administration. Un déjeuner de travail a également été organisé. 

Dans l’après-midi, le premier ministre Conille s’est entretenu avec Jon Finer, conseiller adjoint à la sécurité nationale de l’administration Biden. La réunion portait notamment sur la MMAS et la réalisation des élections. 

Le chef du gouvernement a expliqué que sa visite à Washington auprès des bailleurs s’inscrit dans la perspective d’une réadaptation de l’aide et des promesses d’engagements en fonction du contexte et des défis de l’heure. « Nous essayons de les mettre en confiance, de leur assurer que le Conseil présidentiel et le gouvernement ont une vision claire sur ce qu’ils veulent faire. Ils peuvent avancer avec nous. Construire cette confiance est essentiel. Je suis parti avec le sentiment que nos partenaires sont prêts à nous faire confiance, comme c’est le cas pour la population », a estimé l’ancien fonctionnaire onusien. 

M. Conille soutient qu’il a fait savoir qu’il a fait un diagnostic de la situation auprès des partenaires, et plaidé pour une assistance financière conséquente parallèlement au rétablissement de la sécurité en Haïti. 

Mardi 2 juillet, le chef du gouvernement doit s’entretenir avec le secrétaire d’État américain Anthony Blinken, le secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro, les assistants secrétaires d’Etat Brian Nichols et Todd Robinson, l’administrateur adjoint à l’USAID Michael J. Camilleri, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, ainsi que des membres du congrès américain. 

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2828 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Espérance Pierre et Youri Latortue, sur la liste des Haïtiens interdits d’entrée en terre voisine

39 Haïtiens sont interdits d’entrée en République dominicaine. C’est ce qu’a décidé le président dominicain Luis Abinader par un décret présidentiel promulgué le 14 avril 2023. Selon le document en question,

Minutes infos plus 0 Comments

Cuba accueille bientôt 21 jeunes boursiers haïtiens

Dans le cadre du partenariat haïtiano-cubain, 21 jeunes boursiers laisseront le pays, mardi, à destination de Cuba. C’est ce qu’a informé un communiqué de presse de la présidence. 16 étudiants

A la une 0 Comments

Unesco: la «soup joumou» d’Haïti rejoint le patrimoine immatériel de l’humanité

Les évaluateurs de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), ont annoncé ce jeudi 16 décembre 2021 l’inscription de la « soup joumou », « soupe de giraumon » en

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply