Et soudain, Monsieur Europe n’a plus parlé d’Europe

Et soudain, Monsieur Europe n’a plus parlé d’Europe

“Emmanuel Macron, l’homme qui aime parler de l’Europe, n’a pas laissé un instant aux discussions sur l’Europe” dimanche 9 juin, ironise Wolfgang Münchau, chroniqueur allemand du New Statesman, au lendemain du coup de poker tenté par le président français, très commenté par la presse internationale tout au long de la journée.

“Sa décision, politiquement périlleuse, de convoquer des législatives anticipées en France a détourné l’attention du scrutin européen en faveur de la politique intérieure”, poursuit Münchau.

Un comble, insiste le journaliste allemand, d’autant plus que les calendriers national et continental risquent de s’entrechoquer : le premier tour des législatives, prévu le 30 juin, intervient trois jours seulement après le sommet européen censé déboucher sur la nomination d’un candidat au poste de président de la Commission. “Cela réduit potentiellement les chances de voir Ursula von der Leyen rempiler pour un second mandat”, avance cet europhile convaincu dans les colonnes de l’hebdomadaire britannique de gauche.

“Car si Emmanuel Macron refuse de s’exprimer sur la question, elle pourrait perdre l’élan” suscité par les bons résultats de la droite européenne.

Une cohabitation affaiblirait surtout Macron

Lui, le chantre du projet européen, “se lave les mains des implications pour l’UE de sa manœuvre machiavélique”, regrette Wolfgang Münchau. Pire : et si “son pari” échouait ? “Tous ceux qui ont vu le débat entre Jordan Bardella et Gabriel Attal seront d’accord pour dire que le second l’a emporté, et pourtant le premier a continué d’engranger des voix”, note le journaliste.

Rien n’indique, dans ces conditions, que le cordon sanitaire autour du RN tienne cette fois encore. Le parti d’extrême droite n’est plus perçu comme une menace par de nombreux électeurs. Après tout, la dirigeante nationaliste “Giorgia Meloni a prouvé en Italie qu’elle n’était pas aussi dangereuse qu’anticipé”, appuie Münchau. En d’autres termes : s’il arrivait à la tête du gouvernement, le RN ne se décrédibiliserait pas forcément, comme semble l’escompter le chef de l’État.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2801 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

Pyongyang menace d’utiliser la bombe atomique

Le ton monte sur la péninsule coréenne. La Corée du Nord vient de menacer d’effectuer des « frappes nucléaires préventives » contre ses ennemis. Une menace qui intervient alors que

Dernière Heure 0 Comments

Saison cyclonique : 13 tempêtes et 5 ouragans prévus

La Direction de la Protection civile (DPC) a annoncé que13 tempêtes et 5 ouragans dont 2 majeurs sont prévus pour la saison cyclonique qui a débuté le 1er juin et

Dernière Heure 0 Comments

Suspension provisoire de la dernière note concernant les nouveaux tarifs des produits pétroliers

La nouvelle est tombée, le gouvernement de la République accepte de suspendre provisoirement sa dernière note concernant les nouveaux tarifs des produits pétroliers. Les anciens prix des carburants sont valides

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply