« Ekip »: une équipe encore en formation

« Ekip »: une équipe encore en formation

Ekip, la bande à Hervé Anténor dit Shabba, a réalisé sa première prestation en ligne le dimanche 24 mai 2020. Cette sortie, dit-on virtuelle, a été plutôt réelle. La réaction des internautes, à la fois, active et participative frisait de l’extase. Selon Hugues Domond, animateur de l’émission en ligne sur Facebook « Gade Dodo », aussi bassiste et maestro du groupe Gabèl, ce « live » a pu mobiliser, plus de 43.000 participants. Les vues en différé ont atteint plus d’un million moins d’un jour après le « Show live ». Un succès, à la fois, phénoménal et éclatant pour « Ekip ».

Ekip…le projet non désiré de Shabba

Shabba a été forcé de procéder à la formation de son propre groupe musical à la suite de ses mésaventures avec l’Etat major de Djakout #1. Pour plusieurs raisons, pendant longtemps, on a toujours identifié Shabba à Djakout et, ceci, vice versa : 1) Shabba est membre fondateur de Djakout#1 à coté de cinq (5) autres musiciens de Djakout Mizik 2) les multiples casquettes de Shabba au sein de Djakout #1 le rendait presque incontournable. En effet, Shabbat est tambourineur (un des meilleurs de cette génération Konpa), compositeur, animateur patenté dans les prestations « live » du groupe. Le duel Djakout-Tvice dans le carnaval se résumait à un duel Shabba-Roberto. D’ailleurs, Shabba se chargeait lui-même de la composition des méringues carnavalesques de Djakout #1 et…de l’animation durant tout le parcours. La preuve, en 2019 pour des raisons liées au « peyi lòk », Djakout #1 n’a pas pu rendre publique sa méringue carnavalesque (ayant été essentiellement l’œuvre de Shabba), Ekip a utilisé, de façon anticipée, cette composition titrée « Chire filè a », avec de légères modifications bien sûr, comme méringue carnavalesque 2020. Cette action a mis l’équipe de Djakout #1 dans ses petits souliers qui était contraint à composer vachement une autre méringue avec la participation de Oky Djems comme animateur…On connait la suite.

La prestation de Ekip

Si la formation de Djakout#1 fut la décision d’une équipe de six (6) musiciens y compris Shabba, Ekip résultait de l’initiative personnelle de Shabba même si dans la société en nom collectif créée au début de cette année Shabba s’est associé à deux anciens membres de Djakout#1 notamment Yves Valbrun (Steeve Khé) et Reginald Bastien (Ti Régi). En effet, selon Ticket Magasine, Shabba detient 34% des actions de cette société, les deux autres membres en ont chacun 33% (1). Au point de vue musical, Shabba a bénéficié de certains concours de circonstance en parvenant à constituer une équipe de jeunes musiciens talentueux et expérimentés mais non en activité. Retenons entre autres, Yves Valbrun (Steeve K) ex chanteur de Djakout #1, de Esdras Edouard (Drasso) ex maestro et bassiste du groupe Disip, Frantz Junior Moncher (Ti Junior) brillant, on ne peut plus, ex percussionniste de Disip, Rochelin Brutus ex guitariste de Disip..etc.…

Venons-en à la prestation du dimanche dernier. Dans un merveilleux espace, le décor fut planté. Une heure ou deux avant la prestation, l’animateur Carrel Pèdre présentait le groupe et tentait une conférence de presse via le zoom dans laquelle au moins 20 journalistes étaient listés. Trois ou quatre journalistes ont eu le temps de poser leur question mais des difficultés techniques transformaient cette conférence de presse en conférence de stress…Pourtant l’essentiel a été fait. Shabba et ses collaborateurs ont pu répondre à certaines questions et du même coup présenter l’équipe de son « Ekip ».

Contrairement aux autres groupes qui, bien avant leur grande première, ont fait sortir une chanson vidéoclippée, Ekip n’avait que sa méringue carnavalesque 2020 (controversée) en circulation. On se demandait quelle chanson allait créer le déclic. Au départ, pour plusieurs raisons, on pressentait que le répertoire de Djakout#1 allait être surexploité, tel ne fut le cas. La bande à Shabba glanait entre divers horizons musicaux. Du Konpa de Djakout #1, du System Band, du Lakol de Tantann au Meringue de la république voisine en passant par le R&B américain…tout fut exploré. Ces jeunes voulaient exposer, à la fois, leur talent et leur polyvalence. Si le jeune Oberd Malivert, le keyboardiste âgé seulement de 16 ans, a épaté le public par sa dextérité, la palme revient plutôt, à mon sens, à Jameson Danger dit D-Perfect, un jeune chanteur inconnu du monde Konpa qui semblait « lead » le groupe. Par exemple, plusieurs fois, il tournait dos au public pour donner (ou recevoir) de directives à Shabba l’animateur principal du groupe.

Quelques corrections à apporter : 1) Steeve K, chanteur principal du groupe, doit sortir de sa timidité pour ne pas être supplanté par D-Perfect, le second chanteur. Je consens que pour cette soirée c’était une décision du groupe de laisser ainsi évoluer D-Perfect. Durant les prestations, l’alternance dans l’interprétation des chansons est suggérée 2) Si l’Etat major de l’Ekip ne projette pas d’intégrer d’instruments à vent (ce qui est souhaitable) dans le groupe, un autre keyboardiste est nécessaire à côté du jeune Malivert pour compenser ce déficit 3) le gonguiste est trop timide même si il s’est montré compétent au tambour dans la chanson « Tengo Corazòn » de Juan Luis Guerra. 4) la partie des danseuses doit être mieux coordonnée pour éviter tout embouteillage sur la scène.

En somme, je pense que l’Ekip a réussi un grand coup en faisant une entrée triomphale dans l’univers musical haïtien. On souhaite seulement que le groupe reste uni pour construire une identité et ainsi réclamer sa place dans la cour des grands. En fait, Ekip a tout le potentiel.

Urbain Joseph

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

Haïti: l’élection de Moïse toujours contestée par ses concurrents

Les principaux concurrents de Jovenel Moïse continuaient mercredi à dénoncer un « coup d’Etat électoral » et refusaient de reconnaître sa victoire à l’élection présidentielle haïtienne, confirmée mardi soir par le conseil

Minutes infos plus 0 Comments

L’un des kamikazes de Paris tenait un « coffee shop » à Bruxelles

Brahim Abdeslam s’est fait exploser vendredi soir au cours des attentats terroristes. Avant cette équipée mortelle, il tenait un bar en Belgique. Brahim Abdeslam, l’un des kamikazes qui s’est fait

A la une 0 Comments

Haïti, la population persiste à dire non au nouveau budget

Plusieurs milliers de personnes ont gagné les rues, jeudi, à Port-au-Prince en vue de manifester leur désaccord à la publication du budget 2017-2018. Au niveau du Champs de Mars, les

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply