Couper court à l’extension du banditisme légal en Haïti

Couper court à l’extension du banditisme légal en Haïti

Déception ! Sous la direction du groupe « Bass Mint Records » un spectacle baptisé Black Tuxedo Affair devait être animé par le groupe Sweet Micky de Michel Martelly le Vendredi 22 Mars 2019 à Montréal précisément à l’Hôtel Plaza Centre Ville. Pour des raisons très controversées ce spectacle a été annulé.

En effet, depuis plusieurs semaines, la communauté haïtienne à Montréal était divisée autour de cet évènement culturel. Certains supportaient l’évènement, d’autres étaient contre. Les opposants à ce spectacle ont avancé de solides arguments pour porter les autorités canadiennes à empêcher la tenue d’un pareil évènement. Entre autres arguments évoqués, les opposants à ce spectacle condamnent la misogynie du personnage Sweet Micky. Dans une correspondante conjointe signée par environ sept (7) organisations notamment « La Maison d’Haïti », « Mouvement Contre le viol et l’Inceste » (MCVI) et adressée à la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ces organisations accusent le sieur Michel Martelly de faire incessamment l’apologie du viol et de la misogynie aussi bien dans ses chansons que sur scènes.

Le sociologue Frédéric Boisrond, un activiste de la communauté a monté au créneau dans divers média pour corroborer la démarche des opposants à ce spectacle. M. Boisrond évoque, entre autres, la méringue 2016 de Sweet Micky titrée « Bal Bannan Nan » dans laquelle Michel Martelly attaquait verbalement et directement la journaliste, déjà célèbre, Liliane Pierre Paul dans son intimité. En effet, cette méringue a surpris plus d’un. Mais Martelly a réitéré en 2017 avec « 2 Ke », et en 2018 avec « 100 betiz » deux autres meringues dans lesquelles il poursuivait son périple de dénigrement de la journaliste.

Michel Martelly dans une courte vidéo publiée sur le net explique les raisons du report du spectacle. Il dit que le spectacle a été reporté parce que deux (2) de ses musiciens n’ont pas eu leur visa d’entrée au Canada. Il s’agit de ses Keyboardiste et percussionniste. Cet argument a été aussi soutenu par le journaliste Bernier Sylvain (BS), un ami de Sweet Micky vivant au Canada.

Pour moi cet argument ne tient pas parce que le Konpa Direk est si riche en Keyboardistes que Michel Martelly pourrait trouver en un clin d’œil un remplaçant vivant soit au Canada ou aux Etats Unis ; pour le gonguiste n’en parlons pas. La question : est-ce que Michel Martelly a été interdit d’entrer au Canada car il était déjà aux Etats Unis, donc tout près quand il filmait la vidéo? Peut être oui, mais que je sache Sweet Micky ( Michael Martelly pour les américains, Michel Martelly pour les Haïtiens) n’a pas besoin de visa pour entrer au Canada.

Bref, peu importe les raisons évoquées le spectacle n’a pas eu lieu. Et cela représente une belle victoire pour les activistes du Canada qui réclamaient l’annulation de l’évènement. En fait, on a besoin d’autres mouvements de ce genre à travers Haïti et à l’étranger pour couper court à l’extension du banditisme légal en Haïti. Rappelons que le banditisme légal est un mouvement récent dont Michel Martelly s’affirme en porte étendard (il a même composé une chanson titre ‘Bandi Legal’ ) ce mouvement est relayé en Haïti par des activités dites culturelles comme le « Ti Sourit », le « Raboday », le « Chawapete » lesquelles activités font éloigner notre jeunesse des bancs de l’école. « Tant vaut la jeunesse tant vaut la nation » ne l’oublions pas.

Urbain Joseph/HAIP

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Dernière Heure 0 Comments

Colin Powell, premier secrétaire d’Etat afro-américain, meurt du Covid-19

Le « général-diplomate » Colin Powell, premier secrétaire d’Etat afro-américain à la réputation entachée par son soutien à l’intervention en Irak, est décédé lundi à l’âge de 84 ans de « complications liées

A la une 0 Comments

BCEN : rendez-vous, mercredi, pour le traitement des contestations à la présidentielle

Le Bureau du contentieux électoral national (BCEN) statue, le mercredi 14 décembre 2016, sur les dossiers de contestations des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre 2016. C’est ce

Dernière Heure 0 Comments

Le Hamas libère les otages au compte-gouttes. Pourquoi ?

Elles sont quatre, sur un total d’environ 220 otages détenus par le Hamas, à avoir retrouvé la liberté. Une mère américaine et sa fille de 17 ans ont été remises aux forces israéliennes à

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply