Antarctique : les restes d’une forêt vieille de 260 millions d’années ont été retrouvées

Antarctique : les restes d’une forêt vieille de 260 millions d’années ont été retrouvées

L’Antarctique n’a pas toujours été un gigantesque bloc de glace. Ce continent était recouvert d’une forêt luxuriante il y a des millions d’années. Récemment, des scientifiques ont découvert par hasard des traces d’une forêt vieille de deux cent soixante millions d’années dans une région reculée du continent. Les restes de fossiles végétaux sur cette ancienne forêt pourraient nous apprendre davantage sur notre planète.

Selon les résultats de nombreuses recherches scientifiques, l’Antarctique avait un climat plus chaud à la fin de la période permienne, juste avant l’apparition des premiers dinosaures. En ces temps, les six continents étaient encore regroupés en deux masses terrestres géantes dont l’une au Nord et l’une au Sud.

Les scientifiques supposent que la Terre possède le même avenir que l’Antarctique. Cette nouvelle trouvaille pourrait confirmer cette théorie.

Un petit retour dans le passé

Il y a deux cent soixante millions d’années de cela, l’Antarctique faisait partie du Gondwana, un supercontinent recouvrant l’hémisphère sud.

Ce supercontinent comprenait aussi l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Inde, l’Australie et la péninsule arabique qui sont aujourd’hui séparées sur différents continents.

Pendant cette période, la Terre a connu l’une des extinctions les plus massives de toute l’histoire. 95 % des espèces marines et 70 % des espèces vivant sur les continents ont disparu à cette époque. Les chercheurs pensent que cela est dû à un effet de serre provoqué par les éruptions volcaniques en Sibérie.

L’avis des chercheurs

Des chercheurs ont trouvé les fragments fossilisés de treize arbres vieux de deux cent soixante ans dans une région reculée de l’Antarctique. Le géologue Erik Gulbranson, coauteur de cette nouvelle étude souligne que c’est « un aperçu de la vie avant l’extinction, qui peut nous aider à comprendre ce qui a causé l’événement. »

La forêt fossilisée est différente des forêts d’aujourd’hui. Elle contenait peu de plantes ayant chacune un rôle spécifique dans la réaction de la forêt entière face aux changements environnementaux. Gulbranson explique qu’elles étaient très robustes, mais n’ont tout de même pas survécu aux fortes concentrations de dioxyde de carbone.

Les chercheurs n’ont pas encore trouvé pourquoi cette forêt n’a pas survécu aux changements environnementaux. Ils prévoient de retourner sur le site d’ici la fin du mois.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Minutes infos plus 0 Comments

CEP : Néhémy Joseph démissionne

Le Conseiller électoral Néhémy Joseph vient de rendre publique une correspondance annonçant sa démission du Conseil electoral provisoire. Me Joseph a remis sa démission au président de la République Michel

Minutes infos plus 0 Comments

Lutte contre la corruption : l’ONU plaide pour de nouvelles approches et des solutions innovantes

La Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption a démarré lundi ses travaux à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, l’occasion pour le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres,

Politique 0 Comments

Élections présidentielles : Jean Charles Moïse participation confirmée

A la tête des milliers de sympathisants, Jean Charles Moïse de la plateforme « Pitit Desalin »  s’est rendu, mercredi, au local du BED de l’Ouest pour confirmer sa candidature aux prochaines

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply