À Cuba, les habitants souhaitent de la nourriture plutôt que de l’argent

À Cuba, les habitants souhaitent de la nourriture plutôt que de l’argent

Cuba traverse actuellement sa pire crise économique depuis 30 ans. L’aide des Cubains exilés aux États-Unis, qui représente près de deux milliards de dollars, est plus que jamais indispensable. Mais face aux pénuries en tous genres, c’est désormais de plus en plus en nature que les envois se font. Car encore faut-il avoir quelque chose à acheter sur place.

C’est une petite fortune en nature que le livreur vient de remettre à Maria. Rien qu’avec les quatre boîtes d’œufs, il y en a pour 100 euros à Cuba, soit près de trois fois le salaire moyen mensuel cubain qui culmine à 37 euros seulement.

Une aide extérieure

Ce sont ses enfants exilés aux États-Unis qui lui font parvenir ces produits alimentaires en moins de 48 heures. Huile, jambon, pâtes ou chocolat, des compléments devenus indispensables.

Recevoir ce type de produits est un soulagement pour nous, ce n’est pas vraiment une bouée de sauvetage, parce que nous les recevons depuis un certain temps, donc nous recevons les produits convenus avec notre famille en fonction des besoins que nous avons pendant le moisMaria Paez

Avec 30% d’inflation l’année dernière, les quelque 11 millions d’habitants de l’île dépendent largement de la diaspora vivant aux États-unis.
Ces deux millions de Cubains, largement favorables à l’embargo américain, doivent se résoudre à envoyer toutes sortes de produits à Cuba grâce à plusieurs dizaines de plateformes en ligne.
Dans les enseignes spécialisées de Miami, c’est un ballet continu de colis de vêtements, de médicaments et autres fournitures scolaires.

Ils ne veulent pas d’argent, ils veulent que nous leur envoyions des compléments alimentaires ou des produits de première nécessitéLuis Manuel Mendez – Résident cubain en Floride

Parfois, ils me disent : « J’ai l’argent, mais je ne trouve pas ce que je veux », alors nous devons tout envoyer d’iciMaribel Rios – Résident cubain en Floride

Les envois de fonds des États-Unis vers Cuba avaient atteint un record de 3,7 milliards de dollars en 2019, soit la deuxième source de revenus pour le pays, après l’exportation de services médicaux et devant le tourisme.

Dans un contexte d’exode record, les camionnettes des enseignes de livraison n’ont pas fini de sillonner l’île. Avec l’aggravation de la crise, les colis remplacent petit à petit l’argent qui définitivement… ne se mange pas.

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2801 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

Politique 0 Comments

Haïti: le Parlement redevient fonctionnel après un an de crise

Les députés et sénateurs nouvellement élus ont siégé lundi en Haïti, permettant au Parlement de reprendre vie après un an d’arrêt forcé causé par le report des élections législatives pendant

Politique 0 Comments

Dossier PetroCaribe: Wilson Laleau sollicite un report de sa convocation

En raison d’un voyage, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances, Wilson Laleau, ne répondra pas à sa convocation au cabinet d’instruction, prévu le 25 juillet 2019, pour être entendu

Minutes infos plus 0 Comments

Martissant six mois après, la guerre des gangs se poursuit, les forces de l’ordre tenues en échec

Comme pour marquer les six mois de leur guerre sanglante ce mercredi 1er décembre, les bandits armés ont encore fait couler le sang à Martissant de façon spectaculaire. Ils sont

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply