245 ans d’indépendance des États-Unis : les noirs encore dans les chaînes ???

245 ans d’indépendance des États-Unis : les noirs encore dans les chaînes ???

(4 Juillet 1776 – 4 Juillet 2021), les États-Unis commémorent ses 245 ans d’indépendance. Grande démocratie et première puissance mondiale, les Noirs, une minorité sociale, y semblent encore sous les verrous des chaînes de l’Esclavage. A telle enseigne, ces derniers temps on assiste à un mouvement de “BLACK LIVE MATTER,” (La Vie des Noirs Importante) qui atteint un essor considérable dans certaines villes les plus géantes aux USA et en particulier à NEW YORK.

Les manifestations souvent émeutières d’ethnicités pluralistes se font voir à travers tous les médias, suite à l’assassinat bestial d’un Noir, George Floyd par un policier Blanc. En fait, quelle est en réalité l’objectif de ces manifestations souvent “KRAZE/BRIZE?” J’ai un problème à l’appréhender, parce que, si c’est un mouvement révolutionnaire, il doit y avoir des chefs de file avec un objectif bien déterminé. Au contraire on ne fait qu’assister à des éruptions émotionnelles et chaotiques des uns et des autres que les autorités gouvernementales n’arrivent pas à contenir.

En fait, contrairement à Haïti où les nègres esclaves ont brisé les chaînes de l’Esclavage et ont gagné leur Indépendance, en 1804, sous la férule de Jean Jacques DESSALINES dit Le Grand, ce sont les blancs colonisateurs qui se sont révoltés contre leur métropole (Angleterre). Ils ont déclaré et gagné l’indépendance des États-Unis d’Amérique (ce vaste territoire continental). Précisément la Guerre de l’indépendance de ce pays a commencé vers 1774 et s’est  achevée au milieu des années 1780.

En 1789, le Général en Chef de l’Armée des USA, Georges Washington, est devenu le premier président des États-Unis. Il a bouclé deux mandats successifs. Mais dès le départ, s’est fondée une République Blanche dont Thomas Jefferson, un pro-esclave leader, fut l’un des cerveaux. Vers 1790, les Blancs français voulaient faire de même à Saint Domingue, mais leur mouvement fut étouffé dans l’Affaire Galbaud en 1793 et c’est la même année que les nègres esclaves obtenaient leur affranchissement Général, qui galvanisait une Guerre de l’Indépendance successive des noirs indigènes.

La fameuse Déclaration des Droits de l’Homme qui soit l’une des culminations de la Révolution Française en 1789, a initié cette émancipation générale des Noirs à Saint Domingue. C’est également la réverbération de la révolution des esclaves. Toutefois, nègres Esclaves aux Etats-Unis étaient maintenus dans la servitude jusqu’au 22 Septembre 1862 date à laquelle le Président Abraham Lincoln, un leader anti esclavagiste, a proclamé la liberté générale des Esclaves aux USA. Cette décision est devenue officielle le premier Janvier 1863 suite à son adoption par le Congrès. En dépit de tout, les Noirs aux Etats-Unis ne jouissent que certains privilèges. C’est pourquoi au cours des années 60, le Révérend Martin Luther King Jr a amorcé la lutte pour que les Noirs soient en mesure de franchir toute sorte de barrière sociale, politique et militaire. Mais dans la société pluraliste des USA, les Noirs représentent une minorité. Les tares de l’Esclavage, il me parait, font que ceux-ci nourrissent une haine implacable contre les Blancs majoritaires. Cette minorité noiriste constitue traditionnellement la classe des plus pauvres dans la société Américaine et surtout sans éducation.

L’accession de Barak Obama, un Noir, à la présidence des États-Unis, ont fait rêver certains observateurs et combattants qui se berçaient d’illusions. Ils pensaient légitimement que les intrigues factieuses racistes auraient pris fin. De nos jours on assiste à une explosion sociale qui transformerait la société des USA généralement en un baril de poudre dont la moindre étincelle pouvant faire sauter. Cette situation anarchique fait miroiter le spectre de la guerre civile. Souvenons nous donc que c’est l’esclavage qui a causé la Guerre Civile des États-Unis des années 60.  Quoiqu’il en soit, peut-on admettre que les Noirs aux USA ne sont pas encore libres?

Emmanuel Dumay

About author

haitiinfoplus
haitiinfoplus 2784 posts

Présent dans le pays depuis près de 10 ans, cet organe de production et d’information tente de présenter une facette différente d’Haïti. Spécialisé, au départ, dans la production d’émissions, Haïti Infos Plus est disponible aujourd’hui sur la toile.

You might also like

A la une 0 Comments

CEP : les matériels électoraux déjà livrés dans les centres de vote

Tous les matériels électoraux pour la tenue des élections législatives du 9 août prochain ont déjà été transportés dans les villes de province, à l’exception des bulletins. « Les matériels

Actualités d’ici et d’ailleurs 0 Comments

la Suisse a extradé un des sept détenus vers les Etats-Unis

Un des sept responsables de la Fifa, arrêtés en Suisse le 27 mai dernier à la demande des autorités américaines dans une affaire de corruption, a été extradé vers les

A la une 0 Comments

En 2021, les meurtres de journalistes ont diminué mais les menaces demeurent alarmantes (UNESCO)

Cinquante-cinq journalistes et professionnels des médias ont été tués dans le monde en 2021, un chiffre au plus bas depuis dix ans, selon des données publiées par l’UNESCO, l’Organisation des

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Reply